L’histoire d’un homme, Gustave Rideau

L’histoire d’un homme, Gustave Rideau

Rencontre avec Gustave Rideau, un homme de valeurs

Comment devient-on le leader français de la véranda en aluminium ?

C’est une longue histoire. J’ai commencé ma vie professionnelle comme artisan menuisier et compagnon du Tour de France. L’expérience du terrain m’a appris la rigueur et l’exigence du travail bien fait. Ensuite, j’ai eu très vite l’envie d’entreprendre. En 1975, j’ai créé mes premiers abris de jardin, dans un petit atelier. Au fil des années, avec le succès, c’est devenu une grande entreprise. Aujourd’hui, j’ai la chance d’être à la tête d’une équipe de 750 salariés. Avec la même envie de
créer qu’il y a 45 ans. Plus de 6 000 propriétaires choisissent Gustave Rideau chaque année.

Les clés du succès

La qualité, le choix et l’innovation. Nous proposons à nos clients des collections complètes pour toutes les envies : vérandas, extensions, abris de terrasse, pergolas, abris de piscine. Pour tous nos produits, nous offrons la plus grande palette de styles. Avec en plus, un très haut niveau de confort, une excellente isolation et des économies d’énergie à la clé. Nous assurons également un rapport qualité-prix très compétitif, et des premiers modèles
particulièrement abordables. Ces raisons font que nos clients sont satisfaits et sont les premiers à nous recommander auprès de leur entourage.

Quels sont les secrets de fabrication de Gustave Rideau ?

Les valeurs et les hommes. Quel que soit le modèle Gustave Rideau, nos clients peuvent compter sur une entreprise fiable et durable, une fabrication 100 % française et un savoir-faire unique. Avec mes collaborateurs, nous partageons les mêmes valeurs et la même passion pour la qualité. Nos produits répondent aux certifications les plus exigeantes. Pour nos clients, c’est la garantie de pouvoir réaliser à coup sûr leur rêve sur-mesure, du choix du modèle jusqu’à la pose.

Quels sont les modèles d’entreprises ou d’entrepreneurs qui sont pour vous une source d’inspiration ?

Ce qui m’inspire, ce sont les visionnaires et les jeunes qui osent se lancer dans des projets innovants. Plutôt que de jalouser les autres, ils se lancent dans l’entreprenariat à une époque où rien n’est simple. C’est pourquoi j’ai accepté bien volontiers de soutenir ces jeunes pousses en devenant le parrain de la promotion 2018 du réseau «Entreprendre de Vendée». A mon sens, pour réussir, il faut être plus pragmatique que les autres. Les entreprises qui m’inspirent le plus sont forcément des métiers de constructeurs. En Vendée, il y a des générations de constructeurs dont le destin me fait rêver. Il s’agit d’Yves Cougnaud ou de Milcendeau par exemples. Et puis il y a aussi le monde agricole qui m’a toujours impressionné car il est composé de passionnés. J’aime la façon dont travaillent les gens de la terre. Leur réussite n’est jamais gagnée d’avance et ils ne peuvent se reposer sur aucune science exacte. À l’international, la personnalité de Steve Jobs et sa success story d’Apple, comme celle d’Ikéa sont pour moi, comme pour d’autres, de véritables modèles.

Quelle astuce donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait intégrer votre groupe ?

Je lui demanderai juste d’avoir envie de travailler avec nous. Tout repose sur l’envie de bien faire et de s’investir. Je crois plus à l’expérience et à l’ambition qu’aux diplômes et je sais que c’est aussi le cas de mes responsables de services. C’est cette envie qui permet de déplacer des montagnes et de participer au développement de mes entreprises. 

Quelle est votre vision du groupe Gustave Rideau dans 5 ou 10 ans ?

J’espère que mes deux fils, déjà bien investis et intégrés au sein du Groupe, auront repris les rênes de ce que nous avons bâti, mon épouse et moi. Je souhaite que les produits se développent bien et trouvent chacun leur marché pour pérenniser autant les marques Gustave Rideau que les emplois que je suis fier d’avoir créés en Vendée comme sur tout le territoire français.