Foire aux questions

Combien coûte un abri de terrasse ?

Plusieurs critères vont influencer le prix d’un abri de terrasse : 

  • Les matériaux utilisés pour la structure et le vitrage,
  • La forme de l’abri de terrasse. Il peut être galbé ou angulaire.
  • Les dimensions de l’installation et le nombre de modules.
  • Le système d’ouverture, en toiture ou en façade.
  • Les options de confort : nombre de portes et de fenêtres, portes ou des fenêtres coulissantes, portes battantes ou en accordéon, couleur hors-standard…
  • Les travaux annexes pour l’installation de l’abri de piscine.

On vous explique comment bien budgéter votre projet d’abri de terrasse dans cet article.

Comment aménager un abri de terrasse ?

Vous pouvez aménager votre abri de terrasse de différentes façons : 

  • En salon d’été : votre terrasse devient une nouvelle pièce de vie cosy et confortable pour les beaux jours.
  • En jardin d’hiver : pour cela, installez-y des plantes et du mobilier d’extérieur. Vous pourrez ainsi profiter de votre terrasse même pendant la période hivernale !

Vous pouvez également aménager votre abri de terrasse en salle à manger extérieure, espace lecture ou coin apéro… Tous les aménagements sont possibles ! 

Doit-on déclarer un abri de terrasse ?

Tout dépend des dimensions de votre futur abri de terrasse. Une déclaration préalable en mairie est nécessaire dans les cas suivants : 

  • Pour les abris de terrasse dont la surface au sol est comprise entre 5 et 20 m2
  • Pour les abris de terrasse qui mesurent entre 20 et 40 m2 dans une habitation de moins de 150 m2 située en zone urbaine.

Les abris de terrasse plus petits (moins de 5 m2) ne nécessitent aucune formalité administrative. En revanche, pour les installations de plus grande taille (à savoir plus de 40 m2), il vous faut obtenir un permis de construire. 

Pour en savoir plus, découvrez quelles sont les démarches administratives à effectuer pour votre abri de terrasse.

Faut-il payer une taxe d’aménagement pour un abri de terrasse ?

L’abri de terrasse est soumis à la taxe d’aménagement si son implantation nécessite une déclaration préalable de travaux (5 à 20 m2 d’emprise au sol) ou une demande de permis de construire (20 à 40 m2 d’emprise au sol). 

Vous n’aurez pas à payer cette taxe d’aménagement si l’abri de terrasse occupe une surface inférieure à 5 m2 et/ou si la commune dans laquelle vous résidez n’a pas décidé l’application de cette taxe. 

Comment couvrir une terrasse ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour couvrir votre terrasse : 

  • La véranda,
  • L’extension de maison,
  • La pergola en aluminium,
  • L’abri de terrasse.

L’abri de terrasse couvre entièrement la terrasse mais peut aussi s’ouvrir sur l’extérieur pour accéder au jardin. C’est une solution idéale pour profiter de sa terrasse toute l’année en étant bien protégé contre les différentes intempéries ! 

Vous ne savez pas vers quelle solution vous tourner pour couvrir votre terrasse ? Lisez notre comparatif ici.